Nos projets de recherche en cours

META-LARC ACP : La planification préalable des soins

Le programme de soins dans le cas de maladie grave (PSMG) est un programme de planification préalable des soins ciblant les personnes ayant une espérance de vie limitée. Il s'agit d'un outil validé et il est conçu pour aider les cliniciens à initier des conversations sérieuses sur les soins de santé, au bon moment et de la bonne façon, afin que les patients et les familles puissent faire des choix plus éclairés en fonction de leurs valeurs et préférences. L’objectif de ce projet est de déterminer si, dans le contexte des soins primaires, il est plus efficace de cibler la mise en œuvre du PSMG avec une approche centrée sur le clinicien, où un seul clinicien est responsable d’avoir une conversation sur la planification préalable des soins compte tenu de la nature de la relation patient-clinicien, ou s’il serait préférable d’utiliser une approche axée sur le travail d'équipe étant donné les contraintes de temps et de ressources auxquelles font face les cliniciens. 


Dr Jean-Sébastien Paquette est co-chercheur pour ce projet de recherche. 


ACHRU-PPC

Le Programme de partenariat communautaire de l’Unité de recherche sur les liens entre vieillissement, santé et communauté (ACHRU) est une intervention de six mois axée sur l’autogestion et destinée aux personnes âgées atteintes de diabète et d’autres maladies chroniques ainsi qu’à leurs proches aidants. Le programme de recherche table sur nos travaux antérieurs; il est conçu pour être éventuellement élargi. L'objectif de l'étude est de tester le Programme de partenariat communautaire de l’ACHRU dans divers milieux communautaires et établissements de soins primaires, auprès de différentes populations et dans plusieurs régions, en vue de planifer son adoption à grande échelle. 


Dr Jean-Sébastien Paquette est co-chercheur pour ce projet de recherche. 


Perspective : intégration et implantation

L'étude PERSPECTIVE évalue une nouvelle stratégie de dépistage par mammographie qui tient compte du risque de chaque femme. Actuellement, les recommandations pour le dépistage du cancer du sein sont basées principalement sur l'âge. Elles sont donc sensiblement les mêmes pour toutes les femmes. 


L'étude PERSPECTIVE souhaite répondre à la question suivante : est-il possible de personnaliser le dépistage par mammographie au risque de chaque femme ?

PERSPECTIVE introduit un outil novateur qui combine des informations génétiques à plusieurs autres facteurs de risque. Ainsi, un dépistage sur mesure sera offert, en fonction du risque de chaque femme (par exemple, l'âge de début et la fréquence). 


Dr Jean-Sébastien Paquette est collaborateur pour ce projet de recherche.